Jean Cortes

Pélissanne

En 2013, Jean Cortes a vu dans son licenciement l’occasion de réaliser quelque chose de radicalement nouveau auquel il songeait de longue date.S’appuyant sur l’opportunité de terrains disponibles proche de chez lui, ce père de trois enfants démarre une formation BPREA pour devenir éleveur de poules pondeuses. Il dispose à présent d’un cheptel d’environ 500 poules !

Mr Cortes vend sa production à 80% en direct, et collabore avec la PPL pour augmenter ses volumes sans se déplacer sur les marchés.

Pour soutenir Mr Cortes dans son projet et l’aider à venir à bout de l’épineuse question de l’investissement financier, il a mis en place un système de parrainage de poule. Vous l’aidez à acheter une poule pour une quinzaine d’euros que vous retrouverez sous la forme de 8 boîtes de gros œufs.La PPL a parrainé une vingtaine de poules et lance un programme en partenariat avec la Ruche pour étendre aux marseillais la possibilité de participer sur un modèle gagnant-gagnant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*